Catalogue

Site Hector Berlioz

Berlioz: liste complète des ses oeuvres musicales

Recherche        Page d'accueil

Berlioz: le troisième siècle

Cette page est disponible aussi en anglais

Présentation

    Cette page donne une liste complète de toutes les œuvres musicales de Berlioz, disposée en 6 tables: I. Œuvres qui subsistent (de loin la catégorie la plus étendue) II. Œuvres écrites mais perdues en partie ou totalement III. Œuvres inachevées IV. Œuvres projetées mais non écrites V. Esquisses et feuillets d’album VI. Œuvres d’authenticité incertaine. Dans un petit nombre de cas il a paru opportun d’inclure certaines œuvres dans plus d’une catégorie (par exemple l’opéra Les Francs-Juges). Presque chaque œuvre mentionnée est munie d’un ou plusieurs liens à d’autres pages de ce site qui fournissent plus d’informations sur cette œuvre.

    Les listes ont été établies utilisant plusieurs sources mais en particulier l’ouvrage de référence indispensable de D. Kern Holoman Catalogue of the Works of Hector Berlioz (1987), qui constitue le tome 25 de la New Berlioz Edition (NBE). Les chiffres précédés de la lettre H renvoient à la rubrique correspondante du Catalogue de Holoman, auquel le lecteur se reportera pour plus de détails. Les tables ci-dessous comportent aussi de nombreux renvois à une étude de Pierre-René Serna, “Berlioz et l’opéra: tentations, avortements, frustrations” dans Hector Berlioz, ed. Christian Wasselin & Pierre-René Serna (Paris, L’Herne, 2003), pages 187-212 (cité en abrégé “Serna”, suivi du numéro de la page). Nous remercions vivement Pierre-René Serna de nous avoir fait part d’un nombre d’observations dont il a été tenu compte dans les tables ci-dessous et qui ont contribué à améliorer ce catalogue.

    Dans chaque table les œuvres sont disposées suivant leur ordre chronologique de composition. Les dates indiquées ne constituent cependant qu’un repère approximatif. Là même où la date exacte de composition est censée être connue (grâce, par exemple, à la Correspondance du compositeur; ci-dessous abrégé CG), l’œuvre a pu utiliser de la musique écrite plus tôt (voyez à ce sujet Berlioz et sa musique – auto-emprunts), et Berlioz a aussi pu remanier l’œuvre après la phase principale de composition. En témoigne, par exemple, la Symphonie fantastique: elle utilise, on le sait, de la musique écrite plusieurs années auparavant, datant même dans un cas d’avant la venue du compositeur à Paris en 1821, et Berlioz a continué à remanier la symphonie pendant plusieurs années après sa première exécution le 5 décembre 1830.

    Quand il y a lieu la date et le lieu de la première exécution de l’œuvre en question sont précises, parfois avec renvois à d’autres pages sur ce site. On remarquera que la majorité des œuvres de Berlioz qui furent exécutées de son vivant reçurent leur première exécution à Paris; dans tous ces cas un lien renvoie à la page Berlioz à Paris — Concerts et exécutions 1825-1869 où l’on en trouvera un inventaire complet avec renvois aux sources.

    Dans les tables ci-dessous la page Berlioz et sa musique – auto-emprunts est abrégée “Auto-emprunts”.

Contenu de cette page:

I. Œuvres qui subsistent

II. Œuvres écrites mais perdues en partie ou totalement

III. Œuvres inachevées

IV. Œuvres projetées mais non écrites

V. Esquisses et feuillets d’album

VI. Œuvres d’authenticité incertaine

VII. Voir aussi sur ce site

I. Œuvres qui subsistent

Date de composition Titre et description Tome de la NBE
ca. 1819 Accompagnement pour Fleuve du Tage (H5)
Accompagnement de guitare, musique de J.-J.-B. Pollet
22b
ca. 1819 Le Dépit de la bergère (H7)
Romance pour chant et piano
Voir Auto-emprunts
15
ca.1819-1821 Le Maure jaloux (H9)
Romance pour chant et piano
Version I (H9A): L’Arabe jaloux – l’autographe subsiste
Version II (H9B): publiée en 1822
15
ca.1819-1821 Amitié reprends ton empire (H10)
Romance pour 3 voix et piano
Version I (H10A): l’autographe subsiste
Version II (H10B): publiée en 1823
15
ca.1819-1822 Recueil de romances avec accompagnement de guitare (H8)
25 mélodies pour chant et guitare, musique de différents compositeurs
Voir aussi la Table VI
22b
1822 Pleure pauvre Colette (H11)
Romance pour deux voix et piano
15
1822 Canon libre à la quinte (H14)
Pour deux voix et piano
15
1823 Le Montagnard exilé (H15)
Chant élégiaque pour deux voix et piano ou harpe
15
1823 Toi qui l’aimas verse des pleurs (H16)
Romance pour chant et piano
15
1824-1825 Messe solennelle (H20A)
Première exécution: 10 juillet 1825, Église Saint-Roch
Voir Auto-emprunts
23
1825-1826 Scène héroïque (La Révolution grecque) (H21)
Version I (H21A): pour chœur et orchestre
Première exécution: 26 mai 1828, Salle du Conservatoire, dir. Bloc
Voir 1833 pour la Version II et Auto-emprunts
12a
Juillet 1826 Fugue (H22)
Soumise pour le concours du Prix de Rome
6
1825-1826
révision 1829
Fragments de l’opéra Les Francs-Juges (H23A; Serna p. 193-4)
Première exécution de l’ouverture et des nos. 7 et 11 le 26 mai 1828, Salle du Conservatoire, dir. Bloc
Voir aussi Œuvres écrites mais perdues et Auto-emprunts
4
1826 Grande Ouverture des Francs-Juges (H23D)
Première exécution: 26 mai 1828, Salle du Conservatoire, dir. Bloc
Voir Auto-emprunts
4
1826-1828 Grande Ouverture de Waverley (H26)
Première exécution: 26 mai 1828, Salle du Conservatoire, dir. Bloc
20
Juillet 1827 La Mort d’Orphée (H25)
Cantate pour le Prix de Rome
Exécution prévue pour le 26 mai 1828 mais annullée
Voir Auto-emprunts
6
1828 Resurrexit (H20B)
Version II
Adapté de la Messe solennelle (voir 1824-5)
Première exécution: 26 mai 1828, Salle du Conservatoire, dir. Bloc
Voir Auto-emprunts
12a
avant 1828 Nocturne (Mélodie pastorale) (H23B)
No. 7 de l’opéra Les Francs-Juges (voir 1825-1826)
Version II: pour voix et piano
Première exécution: 26 mai 1828, Salle du Conservatoire, dir. Bloc 
4
Juillet 1828 Herminie (H29)
Scène lyrique
Cantate pour le Prix de Rome
Voir Auto-emprunts
6
ca.1828? Nocturne à deux voix (H31)
Mélodie pour deux voix avec accompagnement de guitare
15
1828 Le Roi de Thulé (H33A)
Chanson gothique (No. 6 des Huit Scènes de Faust [H33])
Version I: pour soprano et piano
Version II: pour soprano et orchestre – voir la rubrique suivante
15
1828-1829 Huit Scènes de Faust (H33)
Reprises plus tard dans La Damnation de Faust (H111 – voir 1846)
Première exécution (No. 3 avec six étudiants du Conservatoire):
1 novembre 1829, Salle du Conservatoire, dir. Habeneck
[3 février 1844 (No. 7), Salle Herz, annullée]
Voir Auto-emprunts
5
Juillet 1829 Fugue à trois sujets (H35)
Soumise pour le concours du Prix de Rome
6
Juillet 1829 Cléopâtre (H36)
Scène lyrique
Cantate pour le Prix de Rome
Première exécution: 1 août 1829, Institut de France (réduction pour piano)
Voir Auto-emprunts
6
1829 Le Ballet des ombres (H37)
"Ronde nocturne" pour voix et piano
Voir Auto-emprunts
14
1829 Neuf Mélodies (H38)
(appelées plus tard Irlande), à l’origine pour chant et piano

No. 1 Le Coucher du soleil (H39; NBE 15)
Rêverie
Première exécution: 18 février 1830, Athénée musical

No. 2 Hélène
Ballade à 2 voix
Version I (H40A; NBE 15): pour 2 voix et piano
Voir 1844 pour la Version II

No. 3 Chant guerrier (H41; NBE 14)
Pour ténor, basse, chœur d’hommes et piano
Première exécution: 5 décembre 1830, Salle du Conservatoire  

No. 4 La Belle Voyageuse
Ballade
Version I (H42A; NBE 15): pour chant et piano
Voir 1834, 1842, 1851 pour les Versions II-IV

No. 5 Chanson à boire (H43; NBE 14)
Pour ténor, chœur d’hommes et piano

No. 6 Chant sacré
Version I (H44A; NBE 14): pour ténor ou soprano, chœur et piano
Première exécution: 18 février 1830, Athénée musical
Voir 1843 pour la Version II et Œuvres perdues 1844 pour la Version III

No. 7 L’Origine de la harpe (H45; NBE 15)
Ballade
Pour soprano ou ténor et piano

No. 8 Adieu Bessy
Pour ténor et piano
Version I (H46A; NBE 15): en la bémol

Voir 1849 pour la Version II 

No. 9 Elégie en prose (H47; NBE 15)
Pour ténor et piano

14 ou 15
1830 Épisode de la vie d’un artiste (H48)
Symphonie fantastique en cinq parties 

Exécution prévue pour le 3 mai 1830, Théâtre des Nouveautés, annullée 
Première exécution: 5 décembre 1830, Salle du Conservatoire, dir. Habeneck
Première exécution avec Le Retour à la vie (voir 1831): 9 décembre 1832, Salle du Conservatoire, dir. Habeneck
Voir Auto-emprunts
16
Juillet 1830 Sardanapale (H50)
Cantate pour le Prix de Rome
(seules 197 mesures subsistent)
Première exécution: 30 octobre 1830, Institut de France, dir. Grasset
Voir Œuvres perdues et Auto-emprunts
6
1830 Hymne des Marseillais 
(La Marseillaise)
Arrangement: paroles et musique de Rouget de Lisle
Version I (H51A): pour deux chœurs et orchestre
Voir 1848 pour la Version II
22b
1830 Chant du neuf Thermidor (H51bis)
Pour ténor, chœur et orchestre
Arrangement: paroles et musique de Rouget de Lisle
Première exécution: 3 mars 1985, Davis, Californie, dir. D Kern Holoman
22b
1830 Ouverture de la Tempête (H52)
Reprise plus tard dans Le Retour à la vie (H55 – voir 1831)
sous le titre Fantaisie dramatique sur La Tempête
Première exécution: 7 novembre 1830, Opéra Le Peletier
7
1831 Grande Ouverture du Roi Lear (H53)
Première exécution: 22 décembre 1833, Salle du Conservatoire, dir. Girard
20
1831 Intrata di Rob-Roy MacGregor (H54)
Première exécution: 14 avril 1833, Salle du Conservatoire, dir. Habeneck
Voir Auto-emprunts
20
1831 Le Retour à la vie 
Appelé plus tard Lélio
Suite à la Symphonie fantastique (H48 – voir 1830)
Version I (H55A): Le Retour à la vie; mélologue en six parties
Première exécution: 9 décembre 1832, Salle du Conservatoire, dir. Habeneck
Voir 1855 pour la Version II et Auto-emprunts
7
1831 Méditation religieuse
Version I (H56A): pour chœur et instruments à vent (perdue)
Voir 1849 pour la Version II

1832 Quartetto et coro dei maggi (H59)
Pour chœur et orchestre
12a
1832 La Captive 
Version I (H60A): pour chant et piano
Première exécution: Louise Vernet chante l’œuvre à la Villa Medici avant et après le séjour de Berlioz à Rome. Voir aussi Subiaco et le chapitre sur Berlioz dans Soixante ans de souvenirs de Legouvé
Version II (H60B): pour chant et piano
Version III (H60C): pour chant, violoncelle et piano
Première exécution: 30 décembre 1832, Salle du Conservatoire
Voir 1848 pour les Versions V-VI et la Table II, 1834 pour la Version IV
15
avant juin 1833 Sur les Alpes, quel délice! (H64)
Le Chasseur des chamois. Chant suisse
Pour chœur d’hommes; accompagnement perdu
Arrangement: musique de Ferdinand Huber
Première exécution: 6 juin 1833, Hôtel de L’Europe Littéraire
22b
avant juillet 1833 Scène héroïque (La Révolution grecque) (H21B)
Version II: pour chœur et harmonie militaire
Première exécution: prévue pour le 28 juillet 1833 à la Place Vendôme puis le 9 août 1833 à l’Opéra, toutes deux annullées
Voir 1825-1826 pour la Version I
12a
avant décembre 1833 Le Jeune Pâtre breton (Le Paysan breton) 
Version I (H65A): Le Paysan breton, pour chant et piano
Première exécution: 22 décembre 1833, Salle du Conservatoire
Voir 1834, 1835 pour les Versions II-IV; voir aussi 1850, sous la rubrique Fleurs des landes (H124)
15
1834 Le Jeune Paysan breton 
Version II (H65B): pour chant et orchestre (perdue)
Version III (H65C): pour chant, cor et piano piano
Voir 1833 pour la Version I
15
1834 Les Champs 
Romance pour chant et piano
Version I (H67A)
Voir 1850 pour la Version II
15
1834 Harold en Italie (H68)
Symphonie en 4 parties avec un alto principal
Première exécution: 23 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir. Girard
Voir Auto-emprunts
17
1834 Sara la baigneuse
Ballade
Version I (H69A): pour quatre voix d’hommes et orchestre (perdue)
Première exécution: 9 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir. Girard
Voir 1849 pour la Version III et la Table II, 1838 pour la Version II (perdue)

avant septembre 1834 Je crois en vous (H70)
Romance chant et piano
Voir Auto-emprunts
15
avant novembre 1834 La Belle Voyageuse 
Version II (H42B): pour quatre voix d’hommes et orchestre (perdue)
Exécutée le 9 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir Girard; Berlioz était peut-être l’un des chanteurs
Voir 1829 pour la Version I

avant novembre 1835 Le Jeune Pâtre breton 
Version IV (H65D): pour chant et orchestre
Première exécution: 22 novembre 1835, Salle du Conservatoire, dir. Girard
Voir 1833 pour la Version I
13
1835 Le Chant des Bretons 
Version I (H71A): pour ténor ou chœur d’hommes et piano
Voir 1849 pour la Version II
14
1835 Chansonette de M. Léon de Wailly (H73)
Pour chant et piano
Voir Auto-emprunts
15
avant novembre 1835 Le Cinq Mai (H74)
Chant sur la mort de l’Empereur Napoléon
Pour basse, chœur et orchestre
Première exécution: 22 novembre 1835, Salle du Conservatoire, dir. Girard
12a
1837 Grande Messe des morts (Requiem) (H75)
Première exécution: 5 décembre 1837, Saint-Louis des Invalides, dir. Habeneck
Voir Auto-emprunts
9
1838 Benvenuto Cellini
Opéra semi-seria
Opéra complet (76A), composé en 1834-1838, profondément remanié entre 1852 et 1856 pour des exécutions à Weimar (1852, 1856) et Londres (1853, en italien)
Première exécution complète, version Paris 2: 10 septembre 1838, Paris Opéra Le Peletier, dir. Habeneck
Première exécution à Weimar: 20 mars 1852, Hoftheater, en traduction allemande, dir. Liszt; première exécution de la version revue (dite de Weimar): 17 avril (?) ou 17 novembre 1852
Première exécution complète de la version Paris 1, Paris: 8 décembre 2003, Salle Olivier Messiaen, dir. John Nelson
Voir aussi 1838 (H76B), 1843-44 (H95) et Auto-emprunts
1
1838 Grande Ouverture de Benvenuto Cellini (H76B)
Première exécution (comme ouverture de concert): 6 février 1840, Salle du Vauxhall, dir. Berlioz
1
1839 Aubade 
Version I (H78A): Le lever pour la chasse pour chant et 2 cors
Version II (H78B): pour chant et cuivres (plus tard que la Version I, mais la date exacte n’est pas connue)
15 et 13
1839 Roméo et Juliette (H79)
Symphonie dramatique
Première exécution: 24 novembre 1839, Salle du Conservatoire, dir. Berlioz
Voir Auto-emprunts
18
1840 Grande Symphonie funèbre et triomphale 
Version I (H80A): pour harmonie militaire
Première exécution en salle: 26 juillet 1840, Salle Vivienne, dir. Berlioz
Première exécution en plein air: 28 juillet 1840, sous la direction de Berlioz, qui dirige la procession de musiciens commençant à la Place de la Concorde pour finir à la Place de la Bastille
Voir 1842, 1848 pour les Versions II & III, et Auto-emprunts
19
1840-1841 Les Nuits d’été 
Recueil de six mélodies, publié comme Œuvre 7
Version I (H81A): pour chant et piano

No. 1 Villanelle (H82A)

No. 2 Le Spectre de la rose (H83A)

Première exécution: 8 novembre 1840, Salle du Conservatoire, à l’affiche mais semble ne pas avoir eu lieu

No. 3 Sur les Lagunes (H84A)

No. 4 Absence (H85A)

Première exécution: 8 novembre 1840, Salle du Conservatoire, à l’affiche mais semble ne pas avoir eu lieu

No. 5 Au Cimetière (H86A)
Clair de lune 

No. 6 L’Île inconnue (H87A)
Barcarolle

Voir 1843, 1856 pour la Version II
15
1841 Rêverie et Caprice (H88)
Romance pour violon et orchestre
Première exécution: 1er février 1842, Salle Vivienne, Alard (violon), dir. Berlioz
21
1841 Le Freyschütz (H89)
Récitatifs (en français) pour l’opéra de Weber
Première exécution:  7 juin 1841, Opéra Le Peletier, dir. Pantaléon
22b
1841 L’Invitation à la valse (H90)
Arrangement pour orchestra de l’original pour piano de Weber
Première exécution en version de concert: 1er février 1842, Salle Vivienne, dir. Berlioz
22b
1842 Grande Symphonie funèbre et triomphale 
Version II (H80B): pour harmonie militaire et chœur, avec cordes ad libitum
Première exécution: 1 février 1842, Salle Vivienne, dir. Berlioz
Voir 1840 pour la Version I
19
1842 La Mort d’Ophélie
Ballade
Version I (H92A): pour chant et piano
Voir 1848 pour la Version II
15
avant décembre 1842 La Belle Voyageuse 
Ballade
(No. 4 des Neuf Mélodies [H38 – voir 1829])
Version III (H42C): pour mezzo-soprano et orchestre
Première exécution: 29 décembre 1842, Stuttgart, peut-être sous la direction de Berlioz, chant: Marie Recio
Voir 1829 pour la Version I
13
février 1843;
fin 1855 – mars 1856
Les Nuits d’été 
Recueil de six mélodies (voir 1840-1841 pour la Version I)
Version II (H81B): pour chant et orchestre

No. 4 Absence (H85B – février 1843)
Première exécution: 17 février 1843, Dresde, dir. Berlioz (avec Marie Recio)

Voir 1856 pour la Version II des autres mélodies

13
1843 Chant sacré 
(No. 6 des Neuf Mélodies [H38 – voir 1829 pour la Version I])
Version II (H44B): pour chœur et orchestre
Première exécution: décembre 1843, Marseille
12a
avant décembre 1843 La Belle Isabeau (H94)
Conte pendant l’orage
Pour chant et piano
15
1843-1844 Le Carnaval romain (H95)
Ouverture caractéristique
(voir aussi Benvenuto Cellini [H76 – voir 1838])
Première exécution: 3 février 1844, Salle Herz, dir. Berlioz
Voir Auto-emprunts
20
1844 Hélène 
Ballade à 2 voix
(No. 2 des Neuf Mélodies [H38 – voir 1829])
Version II (H40B): pour chœur d’hommes et orchestre
Première exécution: 3 février 1844, Salle Herz, dir. Berlioz
12a
1844 Hymne à la France (H97)
Pour chœur et orchestre 
Première exécution: 1 août 1844, Festival de l’Industrie, dir. Berlioz
Voir aussi 1849, sous la rubrique Vox Populi (H120)
12b
1844 Trois morceaux pour l’orgue mélodium d’Alexandre:
Sérénade agreste à la madone sur le thème des pifferari romains (H98)
Toccata (H99)
Hymne pour l’élévation (H100)
21
1844 Ouverture du Corsaire (H101)
Version I (H101A): La Tour de Nice
Première exécution: 19 janvier 1845, Cirque Olympique, dir. Berlioz
Voir 1846-1851 pour la Version II
(20)
1844 Marche funèbre pour la dernière scène d’Hamlet (H103)
Pour chœur sans paroles et orchestre
Voir aussi 1851, sous la rubrique Tristia (119B)
12
avant décembre
1844
Le Chasseur danois 
Version I (H104A): pour chant et piano
Première exécution: avril 1846, Prague, au cours d’un dîner
Voir 1845 pour la Version II
15
1845 Marche marocaine (H105)
Arrangement et instrumentation: musique de Léopold de Meyer
Première exécution: 6 avril 1845, Cirque Olympique, dir. Berlioz
22
1845 Zaïde 
Boléro
Version I (H107A): pour chant et piano (avant novembre 1845)
Version II (H107B): pour chant et orchestre (novembre 1845)
Première exécution: 29 novembre 1845, Vienne, dir. Berlioz
Voir aussi 1850, sous la rubrique Feuillets d’album (H121)
15 et 13
1845 Le Chasseur danois 
Version II (H104B): pour chant et orchestre
Première exécution: 29 novembre 1845, Vienne, dir. Berlioz
13
1846 Marche de Rákóczy (H109)
Rákóczy-Indulo
Intégrée plus tard, avec une coda nouvelle, dans La Damnation de Faust [H111 – voir 1846 ci-dessous]
Première exécution: 15 février 1846, Pest, dir. Berlioz
8b
1846 Chant des chemins de fer (H110)
Pour ténor, chœur et orchestre
Première exécution: 14 juin 1846, Lille, Hôtel de Ville, dir. Berlioz
Voir aussi 1850, sous la rubrique Feuillets d’album (H121)
12b
1846 La Damnation de Faust (H111)
Légende dramatique en 4 parties
(Incorporant les Huit Scènes de Faust [H33 – voir 1828-1829] et la Marche de Rákóczy [H109 – voir ci-dessus])
Première exécution: 6 décembre 1846, Opéra-Comique, Salle Favart, dir. Berlioz
Voir Auto-emprunts
8a-b
avant novembre 1846 Prière du matin (H112)
Chœur d’enfants
Pour chœur d’enfants et piano
14
avant novembre 1846 Le Trébuchet (H113)
Scherzo à deux voix
Pour deux voix et piano
Voir aussi 1850, sous la rubrique Fleurs des landes (H124)
15
avant décembre 1846 Marche d’Isly (H108)
Arrangement: instrumentation d’un morceau pour piano de Léopold de Meyer
Première exécution: 2 octobre 1846, New York, dir. George Loder
Un manuscrit de la partition de la main de Rocquemont, copiste de Berlioz, existe; l’attribution de l’instrumentation à Berlioz est jugée possible par Holoman (p. 274), mais rejetée sans discussion dans NBE, tome 22 page viii note 3. Quoi qu’il en soit l’arrangement de Berlioz a certainement existé. Voir aussi la Table II et les remarques de P.-R. Serna sur ce site
pas repris dans NBE
entre 1846 et 1851 Ouverture Le Corsaire 
Version II (H101B): Le Corsaire
Première exécution: 8 avril 1854, Brunswick, dir. Berlioz
Voir 1844 pour la Version I
20
1848 Hymne des Marseillais 
[La Marseillaise]
Arrangement: paroles et musique de Rouget de Lisle
Version II (H51B): pour ténor solo, chœur et piano
Voir 1830 pour la Version I
22b
1848 Grande Symphonie funèbre et triomphale
Version III (H80C): Apothéose, pour chant, chœur et piano
Voir 1840 pour la Version I
14
avant avril 1848 La Menace des Francs (H117)
Marche et chœur
Pour chœur et orchestre
Première exécution: 25 mars 1851, Salle Ste-Cécile, dir. Berlioz
Voir aussi 1849, sous la rubrique Vox Populi (H120)
12b
1848 La Captive
Version V (H60E): pour contralto ou mezzo-soprano et orchestre, en mi majeur
Première exécution: 29 juin 1848, Londres, dir. Berlioz (avec Pauline Viardot)
Version VI (H60F): pour contralto ou mezzo-soprano et orchestre, en ré majeur
Première exécution: 29 octobre 1848, Versailles, dir. Berlioz 
Voir 1832 pour la Version I
13
1848 La Mort d’Ophélie
Ballade
Version II (H92B): pour chœur de femmes et orchestre
Voir 1842 pour la Version I
Voir aussi 1851 sous la rubrique Tristia (119B)
12b
1848-1849 Te Deum (H118)
révision en 1852 et 1855
Première exécution: 30 avril 1855, Église Saint-Eustache, dir. Berlioz
Voir Auto-emprunts
10
1849 Méditation religieuse
Version II (H56B): pour chœur et orchestre
Voir 1831 pour la Version I
Voir aussi 1851 sous la rubrique Tristia (119B)
12b
1849 Tristia 
Version I (H119A): Recueil de deux œuvres pour chœur et piano, publié comme Œuvre 18:
Méditation religieuse (H56 – voir 1831) [réduction pour chœur, violon, violoncelle et piano par Mlle Matteman], 
La Mort d’Ophélie (H92A – voir 1842)
Voir 1851 pour la Version II de Tristia

avant novembre 1849 Adieu Bessy
(No. 8 des Neuf Mélodies [H38 – voir 1829])
Version II (H46B): en sol
15
avant novembre 1849 Sara la baigneuse
Version III (H69C): pour trois chœurs et orchestre
Première exécution: 22 octobre 1850, Salle Ste-Cécile, dir. Berlioz
Voir 1834 pour la Version I
12a
avant novembre 1849 Le Chant des Bretons
Version II (H71B): pour chœur et ténor solo et piano
Première exécution: fin mars ou début avril 1853, École Chevé, Paris
Voir 1835 pour la Version I
Voir aussi 1850, sous la rubrique Fleurs des landes (H124)
14
avant novembre 1849 Vox Populi (H120)
Recueil de deux œuvres pour orchestre et chœur, publié d’abord en partition chant et piano comme Œuvre 20:
Hymne à la France (H97 – voir 1844) et La Menace des Francs (H117 – voir 1848)
12b
1850 Les Champs
Romance
Version II (H67B)
Voir 1834 pour la Version I
Voir aussi 1850 ci-dessous, sous la rubrique Feuillets d’album (H121)
15
septembre 1850 Feuillets d’album (H121)
Recueil de trois œuvres, publié comme Œuvre 19:
Voir: Zaïde (H107B – voir 1845), Les Champs (H67B – voir 1850 ci-dessus), Chant des chemins de fer (H110 – voir 1846)
Dans des catalogues de ses œuvres dressés par lui plus tard Berlioz inclut dans ce recueil La Belle Isabeau (H94 – voir 1843), Le Chasseur danois (H104 – voir 1844), et Prière du matin (H112 – voir 1846)

1850 Fleurs des landes (H124)
Recueil de cinq mélodies, publié comme Œuvre 13:
Le Matin (H125), romance pour chant et piano
Petit Oiseau (H126), Chanson de paysan, pour chant et piano
Le Trébuchet (H113 – voir 1846)
Le Jeune Pâtre breton (H65C – voir 1833)
Le Chant des Bretons (H71B – voir 1849)
14 and 15
1850 La Fuite en Égypte (H128)
Mystère en style ancien
Première exécution:
Adieu des bergers, attribué à Pierre Ducré: 12 novembre 1850, Salle Ste.-Cécile, dir. Berlioz
Le Repos de la Sainte Famille: 3 mai 1853, Londres, dir. Berlioz
Intégrale: 1 décembre 1853, Leipzig, dir. Berlioz
L’œuvre deviendra la IIème partie de L’Enfance du Christ (H130 – voir 1854)
11
avant mars 1851 La Belle Voyageuse
Ballade
(No. 4 des Neuf Mélodies [H38 – voir 1829])
Version IV (H42D): pour chœur de femmes et orchestre
Première exécution: 25 mars 1851, Salle Ste.-Cécile, dir. Berlioz
13
1851 Tristia 
Version II (H119B): Recueil de trois œuvres pour chœur et orchestre, publié comme Œuvre 18:
Méditation religieuse (H56B – voir 1849), La Mort d’Ophélie (H92B – voir 1848), Marche funèbre pour la dernière scène d’Hamlet (H103 – voir 1844)
Voir 1849 pour la Version I
12b
avant juillet 1854 L’Impériale (H129)
Cantate à deux chœurs
Pour deux chœurs et orchestre
Première exécution: 15 novembre 1855, Palais de l’Industrie, dir. Berlioz
Voir Auto-emprunts
12b
1853-1854 L’Enfance du Christ (H130)
Trilogie sacrée
(comprenant La Fuite en Égypte [H128 – voir 1850])
Première exécution: 10 décembre 1854, Salle Herz, dir. Berlioz
11
1855 Le Retour à la vie
Version II (H55B): Lélio, ou le retour à la vie
Première exécution: 21 février 1855, Weimar (en traduction allemande), dir. Berlioz
Voir 1831 pour la Version I
7
1856 Version II (H81B) pour chant et orchestre de cinq mélodies des Nuits d’été (H81A – voir 1840-1841): No. 1 Villanelle (H82B) No. 2 Le Spectre de la rose (H83B – entre 1855-1856); première exécution: Gotha, 6 février 1856, dir. Berlioz No. 3 Sur les Lagunes (H84B) No. 5 Au Cimetière (H86B), Clair de lune No. 6 L’Île inconnue (H87B), Barcarolle Voir 1843 pour le No. 4 Absence (H85B) 13
1856-1858, 1859-1861, 1863 Les Troyens (H133)
Opéra en cinq actes
Livret de Berlioz, d’après Virgile
Première exécution (Actes 3, 4 et 5 seulement [Les Troyens à Carthage], en version tronquée): 
4 novembre 1863, Théâtre-Lyrique Impérial, dir. Deloffre
Première exécution (intégrale): 
6 décembre 1890, Großherzogliches Hoftheater à Carlsruhe, dir. Felix Mottl
Première exécution intégrale à Paris: 
11 octobre 2003, Théâtre du Châtelet, dir. John Eliot Gardiner
Voir aussi 1864 sous la rubrique Marche troyenne (H133B) et Auto-emprunts
2a-c
avant avril 1859 Plaisir d’amour (H134)
Arrangement: musique de J.-P.-E. Martini
Pour chant et petit orchestre
Première exécution: 23 avril 1859, Opéra-Comique, dir. Berlioz
22b
de septembre à novembre 1859 Orphée (pas dans Holoman)
Arrangement sur un livret en français de l’opéra de Gluck, d’après la version italienne de 1762 et la version française de 1774
Première exécution: 18 novembre 1859, Théâtre Lyrique, avec Pauline Viardot dans le rôle principal
22a
avant octobre 1859 Hymne pour la consécration du nouveau tabernacle (H135)
Pour chœur et orgue ou piano
14
1860 Le Roi des aulnes (H136)
Arrangement: instrumentation de musique par Schubert (Erlkönig)
Première exécution: 27 août 1860, Bade, dir. Berlioz
22b
avant février 1861 Le Temple universel
Version I (H137A): pour deux chœurs et orgue
Voir 1867-1868 pour la Version II
14
1860-1862 Béatrice et Bénédict (H138)
Opéra imité de Shakespeare
Livret de Berlioz, d’après Shakespeare
Première exécution (intégrale): 9 août 1862, Hoftheater, Bade, dir. Berlioz
Voir Auto-emprunts
3
de septembre à octobre 1861, juillet à  octobre 1866 Alceste (pas dans Holoman)
Arrangement sur un livret en français de l’opéra de Gluck, d’après la version italienne de 1767 et la version française de 1776
Première exécution: 21 octobre 1861, Opéra de Paris, avec Pauline Viardot dans le rôle principal
Mise en scène de 1866:  première exécution le 14 octobre 1866, Opéra de Paris
22a
1863 
(date de compilation)
Collection de 32 Mélodies (H139): Villanelle (H82A – voir 1840-1841)

Le Spectre de la rose (H83B, réduction – voir 1840-1841)
Sur les Lagunes. Lamento (H84A – voir 1840-1841)
Absence (H85A – voir 1840-1841)
Au Cimetière. Claire de lune (H86B, réduction – voir 1840-1841)
L’Île inconnue. Mélodie (H87A – voir 1840-1841)
Le Coucher du soleil (H39 – voir 1829)
Hélène (H40A – voir 1829)
Chant guerrier (H41 – voir 1829)
La Belle Voyageuse (H42A – voir 1829)
Chanson à boire (H43 – voir 1829)
Chant sacré (H44A – voir 1829)
L’Origine de la harpe (H45 – voir 1829)
Adieu Bessy. Romance (H46A – voir 1829)
Elégie [en prose] (H47 – voir 1829)
Hymne à la France. Solo et chœur (H97, réduction – voir 1844)
La Menace des Francs. Marche et chœur (H117, réduction – voir 1848)
La Captive. Rêverie (H60F, réduction – voir 1848)
Sara la baigneuse. Ballade à deux voix (H69C, réduction – voir 1849)
Tristia. Méditation religieuse (H56B, réduction – voir 1849)
La Mort d’Ophélie. Ballade (H92B, réduction – voir 1848)
Le Matin. Romance (H125 – voir 1850)
Petit Oiseau. Chanson de paysan (H126 – voir 1850)
Le Trébuchet. Scherzo à deux voix (H113 – voir 1846)
Le Jeune Pâtre breton. Romance (H65C – voir 1834)
Le Chant des Bretons. Chœur (H71B – voir 1849)
Zaïde. Boléro (H107B, réduction – voir 1845)
Les Champs. Aubade (H67B – voir 1850)
Chant des chemins de fer. Solo et chœur (H110, réduction – voir 1846)
Chœur d’Enfants. Prière du matin (H112 – voir 1846)
Le Chasseur danois. Chant pour voix de basse (H104A – voir 1844)
La Belle Isabeau. Conte pendant l’orage (H94 – voir 1843)
14 et 15
1864 Marche troyenne (H133B)
Arrangement pour les concerts de musique des Troyens (H133A – voir 1856-1858)
21
ca.1867-1868 Le Temple universel
Version II (H137B): pour chœur non accompagné
Voir 1861 pour la Version I
14
entre 1861-1868 Veni creator (H141)
Motet à 3 parties sans accompagnement
Pour voix de femmes
14
entre 1861-1868 Tantum ergo (H142)
Solo et chœur pour voix de soprano et contralto
Pour voix de femmes et orgue
14
entre 1861-1868 Invitation à louer Dieu (H143)
Air de Couperin mis à 3 voix égales avec accompagnement
Arrangement: musique de Couperin
Pour voix de femmes et orgue
22b

II. Œuvres écrites mais perdues en partie ou totalement

Date de composition Titre
ca. 1816 "Arrangements de duos en trios et en quatuors"
Voyez Mémoires, chapitre 4
Perdus
1817-1819 Pot-pourri concertant sur des thèmes italiens (H1)
Pour flûte, cor et cordes
Voyez Mémoires, chapitre 4 Deux quintettes (H2, H3)
Pour flûte et cordes
Voyez Mémoires, chapitre 4 Romances (H4)
Pour chant et piano
Perdues Je vais donc quitter pour jamais (H6)
Pour chant, guitare ou piano sur un texte de Florian
Utilisé dans la mélodie au début du premier mouvement de la Symphonie fantastique (mesures 3-16 et 27-42); cf. Mémoires, chapitre 4
1822 Le Cheval arabe (H12)
Cantate d’après C.-H. Millevoye Canon à 3 voix (H13) Les deux œuvres, maintenant perdues, furent présentées à Lesueur par Berlioz lors de leur première rencontre
1823 Estelle et Némorin (H17; Serna p. 191-3)
Opéra, livret de Gerono
A pu contenir Je vais donc quitter pour jamais (H6)
Perdu
hiver 1823-1824 Le Passage de la mer Rouge (H18)
Oratorio sur un texte en latin
Perdu
1823-1824 Beverley, ou le joueur (H19)
Scène dramatique sur un texte de B.-J. Saurin
Perdue [voyez NBE 21 pages XVII et 83]
1825-1826 Les Francs-Juges (H23)
Opéra en 15 mouvements environ, livret de Humbert Ferrand
Révision en 1829
L’ouverture, quatre mouvements et des fragments d’autres mouvements subsistent
Voir la Table I, 1825-1826
juillet 1827 Fugue (H24)
Soumise pour le concours du Prix de Rome
Perdue
avant mai 1828 Marche religieuse des Mages (H27)
Exécutée le 26 mars 1828, Salle du Conservatoire
Réutilisée peut-être par la suite pour le Quartetto et coro dei maggi (H59 – voir la Table I, 1832)
Perdue
juillet 1828 Fugue  (H28)
Soumise pour le concours du Prix de Rome
Perdue
ca.1828 Là ci darem la mano (H30)
Variations pour guitare sur le thème du Don Giovanni de Mozart
Perdues
1828-1829 Salutaris (H32)
Pour trois voix et orgue et piano
Perdu
1829 Chanson des pirates (H34)
Texte pris des Orientales de Victor Hugo
Réutilisée peut-être dans la Scène de brigands, le troisième mouvement du Retour à la vie (H55 – voir la Table I, 1831)
Perdue
juillet 1830 Fugue (H49)
Soumise pour le concours du Prix de Rome
Perdue
1830 Sardanapale (H50)
Cantate pour le Prix de Rome
Des fragments ont survécu (197 mesures), publiés dans la NBE tome 6
Voir la Table I, 1830
1831 Méditation religieuse 
Version I (H56A – voir Table I, 1831): pour chœur et 7 instruments à vent
Perdue
La Version II, pour chœur et orchestre, subsiste: voir la Table I, 1849
septembre 1831 Chœur (H57)
Texte de Berlioz
Perdu
fin 1831 Chœur d’anges (H58)
Perdu
1831-1833 Le Dernier Jour du monde (H61)
Oratorio sur un scénario de Berlioz
Abandonné peut-être pour des projets ultérieurs comme le Requiem (H75 – Table I, 1837)
Perdu
1833 La Chasse de Lützow (H63)
Arrangement: musique de Weber
Pour voix d’hommes, cordes et piano
Exécuté le 6 juin et le 24 novembre 1833
Perdu
1833 Romance de Marie Tudor (H66)
Pour basse et piano, texte de Victor Hugo
Exécutée le 22 décembre 1833
Perdue
avant novembre 1834 La Belle Voyageuse
Version II (H42B): pour quatre voix d’hommes et orchestre
Exécutée le 9 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir. Girard; Berlioz était peut-être l’un des chanteurs
Perdue
Voir la Table I, 1829 pour la Version I (qui subsiste)
avant novembre 1834 La Captive
Version IV (H60D): pour soprano et orchestre
Exécutée le 23 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir. Girard
Perdue
Voir la Table I, 1832 pour les autres versions (qui subsistent)
avant novembre 1834 Le Jeune Paysan breton (H65B)
Version II: pour soprano et orchestre
Exécuté le 23 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir. Girard
Perdu
Voir la Table I, 1833 pour les autres versions (qui subsistent)
1834 Sara la baigneuse
Ballade
Version I (H69A): pour quatre voix d’hommes et orchestre
Exécutée le 9 novembre 1834, Salle du Conservatoire, dir. Girard
Perdue
Voir 1838 ci-dessous pour la Version II (perdue) et la Table I, 1849 pour la version qui subsiste (III)
1835 Fête musicale funèbre (H72)
2 mouvements sur 7 achevés; exécution prévue pour le 22 novembre 1835 mais annullée; 
L’œuvre prolongeait sans doute Le Dernier Jour du monde (H 61) et le Retour de l’armée d’Italie (H 62 – Table V), et fut intégrée par la suite dans Le Cinq Mai (H74 – Table I, 1835), le Requiem (H75 – Table I, 1837) et la Symphonie funèbre et triomphale (H80A – Table I, 1840)
Perdue
avant mars 1838 Sara la baigneuse (H69B)
Ballade
Version II: pour quatre voix mixtes, chœur et orchestre
Exécutée le 13 décembre 1840, Salle du Conservatoire, dir. Berlioz
Perdue
Voir ci-dessus, 1834
1844 Chant sacré (H44C)
Version III: pour 6 instruments à vent inventés ou construits par Sax et orchestre
Exécuté le 3 février 1844, Salle Herz, dir. Berlioz
Perdu
Voir la Table I, 1829 (Neuf Mélodies) et 1843 pour les versions qui subsistent
1844 Scène de la comédie [acte III, scène 2] (H102)
L’un de trois mouvements destinés à servir de musique de scène pour une représentation de Hamlet au Théâtre de l’Odéon, dans la traduction de Léon de Wailly 
Les deux autres utilisaient La Mort d’Ophélie (H92 – Table I, 1842) et la Marche funèbre pour la dernière scène d’Hamlet (H103 – Table I, 1844), mais ce mouvement n’a sans doute pas été composé (selon Kern Holoman, p. 264)
avant décembre 1846 Marche d’Isly (H108)
Arrangement: instrumentation d’un morceau pour piano de Léopold de Meyer
Première exécution: 2 octobre 1846, New York, dir. George Loder
Un manuscrit de la partition de la main de Rocquemont, copiste de Berlioz, existe; l’attribution de l’instrumentation à Berlioz est jugée possible par Holoman (page 274), mais rejetée sans discussion dans NBE, tome 22 page viii note 3. Quoi qu’il en soit l’arrangement de Berlioz a certainement existé. Voir aussi la Table I et les remarques de P.-R. Serna sur ce site
1848 Chant du départ (H115)
Arrangement: musique Méhul, paroles de Chénier
Mourons pour la patrie (116)
Arrangement: paroles et musique de Rouget de Lisle
Deux œuvres patriotiques pour solistes et chœurs, destinées à être publiées par Beale à Londres
Perdues, si elles ont effectivement été écrites
1853 Marche pour la musique des Guides (pas dans Holoman)
Marche pour la musique des Guides, commandée pour la célébration des noces de Napoléon III le 30 janvier mais non exécutée; il en est question dans une lettre à Liszt du 23 février (CG no. 1568)
Perdue, mais la musique a pu être utilisée pour la Marche troyenne des Troyens

III. Œuvres inachevées

Date de composition Titre et description
1831-1833 Le Dernier Jour du monde (H61 et Serna p. 198-200)
Oratorio sur un scénario de Berlioz
Peut-être abandonné pour d’autres projets ultérieurs tel le Requiem (H75 – Table I, 1837)
Perdu
1833-1834 Le Cri de guerre du Brisgaw (H23C)
Intermezzo inachevé en un acte tiré des Francs-Juges (H23 – Table I, 1825-1826)
(Livret dans NBE, tome 4, Appendice II pages 333-6)
1835 Fête musicale funèbre (H72)
2 mouvements sur 7 achevés; exécution prévue pour le 22 novembre 1835 mais annullée; 
L’œuvre prolongeait sans doute Le Dernier Jour du monde (H 61) et le Retour de l’armée d’Italie (H 62 – Table V), et fut intégrée par la suite dans Le Cinq Mai (H74 – Table I, 1835), le Requiem (H75 – Table I, 1837) et la Symphonie funèbre et triomphale (H80A – Table I, 1840)
Perdue
1835-1839 Érigone (H77)
Intermède antique, texte d’après P. S. Ballanche
Le manuscrit du livret et des fragments d’une partition autographe, datant de 1838-1839, ont survécu  [voyez NBE 21 pages XVII et 85-92]
1841-1842 La Nonne sanglante (H91 et Serna p. 203-4)
Opéra inachevé
Livret d’Eugène Scribe; abandonné vers 1844, revu brièvement en 1847; livret attribué à Gounod en 1853
Deux mouvements complets, et des fragments importants d’autres mouvements ont survécu; publiés dans NBE 4
1848 Chant du départ (H115)
Arrangement: musique de Méhul, paroles de Chénier
Mourons pour la patrie (116)
Arrangement: paroles et musique de Rouget de Lisle
Deux œuvres patriotiques pour solistes et chœurs, destinées à être publiées par Beale à Londres
Perdues, si elles ont effectivement été écrites
1866 Armide (pas dans Holoman)
Arrangement sur un livret en français de l’opéra de Gluck, pour une mise en scène au Théâtre-Lyrique avec Mme Charton-Demeur dans le rôle principal; le projet fut abandonné (cf. CG nos. 3083, 3092, 3110)

IV. Œuvres projetées mais non écrites

Date  Titre
ca. 1823 Les Noces d’or d’Obéron et de Titania
Opéra ou cantate, sur un livret de Humbert Ferrand
Serna p. 193 et son article sur ce site; date le projet de 1823 contre Holoman p. 423 qui le place ca. 1832 (voir ci-dessous)
ca. 1826 La Mort d’Hercule
Opéra en trois actes, sur un livret peut-être dû à Stéphen de La Madelaine
Holoman p. 422; Serna p. 194-5
1826-1827 Richard en Palestine
Opéra-comique d’après The Talisman de Scott, sur un livret de Léon Compaignon
Holoman p. 422; Serna p. 194
1826-1828 Robin-Hood
Opéra, sur un livret de Humbert Ferrand
Holoman p. 423; Serna p. 195
1828 Virginius (pas dans Holoman)
Opéra d’après Tite Live (cf. CG no. 94)
Serna p. 197
1828-1830 Atala
Opéra, d’après Chateaubriand sur un livret par un auteur inconnu
Holoman p. 423; Serna p. 198
1829 Lara (pas dans Holoman)
Opéra sur un livret de Stéphen de La Madelaine (cf. CG no. 123)
Serna p. 198
1830 Othello (pas dans Holoman)
Opéra sur un livret de Rouget de Lisle (cf. Mémoires ch. 29 et CG nos. 196, 198)
Serna p. 198
ca. 1832? Les Noces des fées
Opéra ou cantate, sur un livret de Humbert Ferrand
Holoman p. 423; voir cependant ci-dessus, ca. 1823
1832 Opéra sur un livret d’Eugène Süe (pas dans Holoman; cf. CG no. 293, 314)
Serna p. 200
1833 Opéra, non identifié (pas dans Holoman; cf. CG no. 314)
Serna p. 201
1833 Les Brigands
Scène dramatique, d’après Die Räuber de Schiller, sur un livret d’abord de Thomas Gounet, ensuite de J.-N. Brouilly
Holoman p. 423; Serna p. 201
1834 "Un grand opéra en trois actes sur un sujet historique, non encore traité", sur un livret de Léon de Wailly (pas dans Holoman; cf. CG no. 408)
Serna p. 203
1834, 1844 Hamlet
Opéra, d’après Shakespeare, sur un livret dû à Léon de Wailly
Holoman p. 424; Serna p. 201-2
1838 Mise en musique de vers de Édouard Turquety
Holoman p. 424
1843 Plainchants de l’Église grecque
Arrangements pour chœur à 16 parties
Holoman p. 424
ca. 1847 Méphistophélès
Opéra, incorporant La Damnation de Faust (H111 – voir Table I, 1846), avec un livret supplémentaire de Scribe
Holoman p. 424; Serna p. 195-7
1847 Opéra en 3 actes, sur un livret en français de Alphonse Royer et Vaës, pour la saison 1848-1849 du théâtre de Drury Lane à Londres
Holoman p. 425; Serna p. 204
1847 God Save the Queen
Arrangement de l’hymne national britannique pour la soirée d’ouverture de la saison de Jullien à Londres
Holoman p. 425
1850 Musique sur un texte de Humbert Ferrand
Holoman p. 425
1851 Jeanne d’Arc
Mise en musique d’une série de poèmes de l’Abbé Arnaud, Chanoine de Poitiers
Holoman p. 425
ca. 1852 Symphonie en la mineur
Berlioz entendit cette symphonie en rêve deux nuits de suite mais ne céda pas à la tentation de l’écrire (voir Mémoires, chapitre 59, où il raconte l’épisode)
Holoman p. 426
1858-1860 Opéra sur la Guerre de Trente Ans
Sur un livret de Édouard Plouvier, aux termes du contrat avec Bénazet pour Baden-Baden
Le projet fut abandonné par la suite pour faire place à Béatrice et Bénédict (H138 – voir Table I, 1860-1862)
Holoman p. 427; Serna p. 207
1859 Roméo et Juliette
Opéra d’après Shakespeare
Apparemment suggéré à Berlioz par la Princesse Carolyne Sayn-Wittgenstein; l’idée lui en était venue auparavant, mais il refusa (CG no. 2361). Une autre suggestion était un opéra sur Colomb (ib.)
Holoman p. 426; Serna p. 205-6
1859 Cléopâtre
Opéra d’après Shakespeare
Également suggéré à Berlioz par la Princesse Carolyne Sayn-Wittgenstein; l’idée plut d’abord à Berlioz (cf. CG nos. 2423, 2430, 2442, 2449), mais il n’y donna pas suite
Holoman p. 426; Serna p. 207-8
1862 Salammbô
Opéra d’après le roman de Flaubert
Serna p. 209
1865 "Un vaste poème symphonique", que Berlioz aurait voulu écrire pour Estelle Fornier: "c’est par l’orchestre seulement que je pourrais exprimer ce que je sens" (CG no. 3002)

V. Esquisses et feuillets d’album

Date de composition Titre et description Tome de la NBE
1832-1836 Carnet d’esquisses 1832-36 (H62), comprend des esquisses pour: Dans l’alcôve sombre, sur un texte de Hugo
Le Retour de l’armée d’Italie, symphonie militaire en 2 parties
Harold en Italie
(H68 – voir Table I, 1834)
La Captive (H60D – voir Table II, 1834)
Benvenuto Cellini (H 76 – voir Table I, 1838), comprenant la Chansonette de M. Léon de Wailly (H73 – voir Table I, 1835)
21, pages XVII et 83-4
1836 Feuillet d’album en si bémol majeur 21, pages XVIII, 93, 171
1842-1848 Souvenirs – Bêtises – Improvisations (H93)
Album utilisé par Berlioz pendant ses tournées de concerts en 1842-1848, avec des citations de 20 œuvres de Berlioz, dont trois sont originales
21, pages XVIII, 94-5, 172
1844 Feuillet d’album (H96)
Andantino en mi majeur pour instrument à clavier
21, pages XVIII, 95, 173
1845 Le Vent gémit (H106)
Sérénade, paroles de Méry
Feuillet d’album
21, pages XVIII et 96
1847 Nessun maggior piacere (H114)
Feuillet d’album
15
1851 Feuillet d’album, Je resterai 21, pages XVIII et 96
1852 Feuillet d’album pour Eduard Silas (H127), 2 mesures 21, pages XIX et 97 [également  NBE 25, p. 323]
1855 Valse chantée par le vent dans les cheminées d’un de mes châteaux en Espagne (H131)
Feuillet d’album
21, pages XIX et 97 (début seulement)
ca. 1855-1856 Au bord d’une rivière (H132), 26 mesures
Exercice sur une gamme expérimentale
21, pages XVIII et 93
1861 Feuillet d’album en sol majeur, 4 mesures 21, pages XIX et 97
1868 Feuillet d’album en ut majeur, 5 mesures 21, pages XIX et 97
1868 Feuillet d’album en sol mineur, 10 mesures 21, pages XIX, 97, 173
date? Feuillet d’album en fa majeur, 2 mesures 1/2 21, pages XIX et 97
date? Feuillet d’album double, ut majeur et ut mineur, 4 + 4 mesures 21, pages XIX et 97
date? Salut matinal (H140)
Improvisé en langue et en musique kanaques
Feuillet d’album
Reproduit dans Jacques Barzun, New Letters of Berlioz 1830-1868 (New York, 1954), face à la page 43
21, pages XIX et 97

VI. Œuvres d’authenticité incertaine

ca. 1818-1820 Un cahier de 56 pièces pour guitare et 32 romances avec accompagnement de guitare, écrit dans différentes mains, provenant de la maison de famille des Berlioz à La Côte-Saint-André (pas dans Holoman)
Selon Hugh Macdonald aucune des mains ne serait celle de Berlioz, et rien ne prouve qu’aucune des pièces aurait été composée par lui (source: communication personnelle)
Note: cet ensemble est distinct des 25 mélodies (H8) pour lesquelles le jeune Berlioz écrivit des accompagnements pour guitare – voir Table I, 1819-1822
pas repris dans NBE
avant  septembre 1850 Chant des chérubins (H122)
Arrangement (?): musique de Bortniansky
Le texte latin est peut-être dû à Berlioz
Première exécution: 22 octobre 1850, Salle Ste-Cécile, dir. Berlioz
pas repris dans NBE
avant septembre 1850 Pater noster (H123)
Arrangement (?): musique de Bortniansky
Le texte latin est peut-être dû à Berlioz
Première exécution: 28 janvier 1851, Salle Ste-Cécile, dir. Berlioz
pas repris dans NBE

VII. Voir aussi sur ce site

Berlioz à Paris — Concerts et exécutions 1825-1869
Berlioz et sa musique – auto-emprunts  
Berlioz: Musical and Literary Works
(donne une table des matières détaillée de la New Berlioz Edition)
Biographie de Berlioz   
Livrets de Berlioz  
Partitions de Berlioz  
Discographie de Berlioz

Site Hector Berlioz créé par Michel Austin et Monir Tayeb le 18 juillet 1997;
Page Berlioz: liste de ses œuvres musicales créée le 1er août 2005, révisée le 1er septembre 2005, le 15 avril 2006 et le 1er février 2017.

© Michel Austin et Monir Tayeb. Tous droits de reproduction réservés.

Retour à la Page d’accueil