Site Hector Berlioz

Partitions de Berlioz

Marche Funèbre pour la dernière scène d’Hamlet, extrait de Tristia, no.3 (H 103 et 119B)

Cette page est disponible aussi en anglais

    Ce morceau est le dernier d’un recueil de 3 morceaux publiés par Berlioz en 1852 sous le nom de Tristia; les deux autres sont la Méditation Religieuse et La Mort d’Ophélie. Tous trois sont pour chœur et orchestre (mais le chœur dans la Marche est sans paroles). La partition manuscrite de la Marche porte la date du 22 septembre 1848, mais la première version de l’œuvre fut composée vers la fin de 1844. Tout comme pour le second mouvement d’Harold en Italie, on reconnaît dans ce mouvement l’inspiration du deuxième mouvement de la septième symphonie de Beethoven. L’une des pages maîtresses du compositeur, la Marche ne fut cependant jamais exécutée du vivant de Berlioz. La partition porte en tête cette citation de la fin d’Hamlet (Acte V Scène II; Fortinbras parle):

Que quatre capitaines
Portent Hamlet comme un guerrier sur une estrade!
Car il était probablement destiné, s’il eût vécu,
A faire ses preuves royalement. Que sur son passage
La musique militaire, et les rites de la guerre,
Parlent hautement pour lui!
Emportez ce corps! Un tel spectacle
Convient à un champ de bataille; mais ici il choque la vue.
Allez, ordonnez aux soldats de faire feu! 

    Marche Funèbre pour la dernière scène d’Hamlet (durée 6'20")
    — Partition en grand format
    (fichier créé le 2.01.2000; révisions le 6.01.2001 et le 4.01.2004)

© Michel Austin pour toutes partitions et texte sur cette page.

Retour à Partitions de Berlioz