HBsitef

hbparisf

Théâtre-Lyrique

Cette page est disponible aussi en anglais

    Le Théâtre-Lyrique Impérial, sur la Place du Châtelet, fut inauguré en 1862. Détruit par le feu en 1871, il fut reconstruit sur le même plan: le théâtre que l’on voit de nos jours a donc à peu près le même aspect extérieur que celui de l’époque de Berlioz.

    C’est au Théâtre-Lyrique tout nouvellement achevé que Les Troyens furent montés pour la première fois le 4 novembre 1863: il y eut en tout 21 représentations jusqu’au 20 décembre.  Succès très relatif, qui permit au moins à Berlioz de se débarrasser une fois pour toutes du fardeau de critique musical qu’il supportait à grand peine. Mais ce n’était pas l’œuvre rêvée par Berlioz: Les Troyens avaient été conçus pour l’Opéra, seul théâtre à Paris disposant des ressources nécessaires pour monter dignement l’ouvrage. Les représentations au Théâtre-Lyrique, plus petit, n’étaient qu’un compromis peu satisfaisant, qui fit beaucoup de tort à l’ouvrage et greva son avenir pendant de longues années. L’opéra fut présenté sous forme tronquée, amputé de ses deux premiers actes (que Berlioz n’entendit jamais), rebaptisé Les Troyens à Carthage, et avec de nombreuses coupures dans les trois actes qui furent représentés. Dans ses Mémoires (Postface) Berlioz donne un récit détaillé du calvaire qu’il dut subir. Voyez aussi un compte-rendu de la première des Troyens, paru dans Le Monde Illustré 14 novembre 1863.

    La première exécution intégrale des Troyens eut lieu en Allemagne au Großherzogliches Hoftheater à Kalrsruhe le 6 et 7 décembre 1890, sous la direction de Felix Mottl (Actes 1-2 le premier soir, Actes 3-5 le second).

    Paris, la ville d’adoption du compositeur, a dû attendre Octobre 2003 pour assister enfin à une représentation intégrale des Troyens, donnée au Théâtre du Châtelet, sous la direction de John Eliot Gardiner, presque exactement 140 ans après la première représentation dans une version tronquée. Par une ironie du sort le Théâtre-Lyrique, rebaptisé depuis le Théâtre de la Ville, est situé exactement en face du Théâtre du Châtelet de l’autre côté de la place.

Toutes les photos modernes reproduites sur cette page ont été prises par Michel Austin; toutes les autres images ont été reproduites d’après des journaux et livres dans notre collection. © Monir Tayeb et Michel Austin. Tous droits de reproduction réservés.

Théâtre de la Ville (anciennement Théâtre-Lyrique)

[Image plus grande]

Théâtre de la Ville (anciennement Théâtre-Lyrique)

[Image plus grande]

Théâtre-Lyrique en 1863

[Image plus grande]

La gravure ci-dessus fut publiée dans le numéro de L’Illustration du 15 décembre 1863.


Großherzogliches Hoftheater, Karlsruhe 

[Image plus grande]

Le Großherzogliches Hoftheater, nommé plus tard le Badisches Staatstheater, fut construit entre 1849 et 1853 et ouvrit ses portes le 17 mai de la même année. Il fut détruit en septembre 1944 par un bombardement aérien des alliés. Pour plus de détails voir la page sur Felix Mottl.

Théâtre du Châtelet

[Image plus grande]

Théâtre du Châtelet

[Image plus grande]

Place du Châtelet en 1898

[Image plus grande]

La photo ci-dessus fut publiée dans John L. Stoddards Lectures, Volume V – Paris La Belle France and Spain, par John L. Stoddard (Balch Brothers, 1898).

© Michel Austin et Monir Tayeb pour toutes les images et informations sur cette page.

Avertissement: Tous droits de publication et de reproduction des textes, photos, images, et partitions musicales sur l’ensemble de ce site, y compris leur utilisation sur l’Internet, sont réservés pour tous pays. Toute mise en réseau, toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est donc interdite.

Retour à la page principale Berlioz à Paris