The Hecgtor Berlioz Website - Site Hector Berlioz

Les Grotesques de la Musique

Par


A MES BONS AMIS

LES ARTISTES DES CHŒURS DE L’OPÉRA

DE PARIS

VILLE BARBARE

Recherche

Table des matières

PROLOGUE  Lettre des choristes de l’Opéra à l’auteur. — Réponse de l’auteur aux choristes de l’Opéra.
I Le droit de jouer en fa dans une symphonie en ré. — Un virtuose couronné. — Un nouvel instrument de musique. — Le régiment de colonels. — Une cantate. — Un programme de musique grotesque. — Est-ce une ironie? — L’Évangéliste du tambour. — L’Apôtre du flageolet. — Le Prophète du trombone. — Chefs d’orchestre. — Appréciateurs de Beethoven. — La version Sontag. — On ne peut pas danser en MI. — Un baiser de Rossini. — Un Concerto de clarinette.
II Les instruments de musique à l’Exposition universelle. — Un rival d’Érard. — Correspondance diplomatique. — Prudence et sagacité d’un provincial. L’orgue mélodium d’Alexandre. — La trompette marine. Le saxophone. Les savants en instrumentations. — Jaguarita. Les femmes sauvages. — La famille Astucio. — Les mariages de convenance. — Grande nouvelle. — Autre nouvelle. — Le sucre d’orge. La musique sévère. — La Jettatura. — Les dilettanti en blouse et la musique sérieuse.
III Lamentations de Jérémie. — Un critique modèle. — L’accent dramatique. — Succès d’un Miserere. — La saison. Le club des cauchemars. — Petites misères des grands concerts. — On a un billet avec vingt francs. — Guerre aux bémols.
IV Voyages. Correspondance scientifique. Plombières et Bade. Première lettre. — Deuxième lettre. — Aberrations et hallucinations de l’oreille.
V Correspondance philosophique. Lettre addressée à M. Ella. La débutante. Despotisme du directeur de l’Opéra. — Le chant des coqs. Les coqs du chant. — Les moineaux. — La musique pour rire. — Les sottises des nations. — L’ingratitude est l’indépendance du cœur. — Vanité de la gloire. — Madame Lebrun. — Le temps n’épargne rien. — Le rhythme d’orgueil. — Mot de M. Auber. — La musique et la danse. — Les danseurs poëtes. — Autre mot de M. Auber. — Concerts. — La bravoure de Nelson.
VI Préjugés grotesques. —  Les athées de l’expression. —  Mme Stoltz, Mme Sontag. Les millions. —  Heur et malheur. —  Les dilettanti du grand monde. Le poëte et le cuisinier. Les bois d’orangers, le gland et la citrouille. —  Les passades. —  Sensibilité et laconisme. Une oraison funèbre en trois syllabes.
VII Voyages en France. Correspondance académique. A M. M******, académicien libre. —  Deuxième lettre. —  Troisième lettre.
VIII Tout est bien qui finit gaiement.

The Hector Berlioz Website was created by Monir Tayeb and Michel Austin on 18 July 1997;
Les Grotesques de la Musique page created on 1 October 2005. All rights of reproduction are reserved.

Site Hector Berlioz créé par Michel Austin et Monir Tayeb le 18 juillet 1997;
Page Les Grotesques de la Musique créée le 1er octobre 2005. Tous droits de reproduction réservés.

© Michel Austin and Monir Tayeb

  Back to page Berlioz’s Writings
  Retour à la page Œuvres Littéraires de Berlioz
  Back to Home Page
  Retour à la Page d’accueil