Site Hector Berlioz

Lettres de la famille du compositeur

Participation de Marie Recio au concert du 1er juillet 1844

    Un groupe de documents reproduits ci-dessous aide à replacer la lettre à Marie Recio du 2 juillet 1844 ainsi que le poème d’Émile Deschamps en son honneur dans leur contexte. Dans les premiers mois de 1844 une souscription est ouverte à Paris pour une loterie organisée par un comité qui s’occupe de la réédification de l’hospice du Mont-Carmel. La souscription est largement soutenue, et parmi les participants on peut relever le nom de Berlioz lui-même ainsi que celui de nombreuses autres personnalités du monde artistique de Paris. Le tirage de la loterie a lieu le 1er juillet au théâtre de l’Odéon après un concert où Marie Recio prête son concours, ce dont le comité la remercie dans la lettre datée du 2 juillet. Le compte-rendu (non signé) du concert qui paraît dans Le Ménestrel du 7 juillet a été écrit par Berlioz lui-même à la demande du journal, comme il ressort d’une lettre de Berlioz à l’éditeur du Ménestrel J.-L. Heugel (CG no. 913; le texte du Ménestrel modifie un peu le texte proposé par Berlioz).

    Au programme du concert figure entre autres morceaux des couplets sur le Mont Carmel par Émile Deschamps, musique de Carafa. Émile Deschamps (1791-1871), poète et écrivain, était un ami de longue date de Berlioz, comme en témoigne une correspondance d’une vingtaine de lettres connues qui s’étalent sur une période de près de 30 ans (de 1834 à 1863). Deschamps était l’auteur du poème de la symphonie avec chœurs Roméo et Juliette de 1839 (CG no. 627), ouvrage que Berlioz appelle dans deux lettres à Deschamps ‘notre symphonie’ (CG nos. 2239, 2243). Deschamps connaissait et appéciait Marie Recio: à sa mort en juin 1862 il écrit une lettre à Berlioz qui le touche beaucoup (CG no. 2617). Le poème de Deschamps de juillet 1844 dédié à Marie Recio témoigne de l’estime qu’il avait pour son talent de cantatrice.

Textes et documents

Journal des Débats 9 février 1844, p. 3:

— Huit cents littérateurs, peintres, sculpteurs, compositeurs, etc., se sont réunis pour prêter leur concours au comité qui dirige la souscription pour la réédification de l’hospice du Mont-Carmel. Ces offrandes formeront environ huit cents lots, qui, d’après la décision du comité, seront répartis par la voie du sort entre les souscripteurs à une loterie dont chaque billet est coté 5 fr. Le produit de ces billets, affecté à l’œuvre du Mont-Carmel, représente à peine la moitié de la valeur vénale des objets d’art. Des dames patronesses, dont le nom est lié à toutes les œuvres de bienfaisance, ont bien voulu accepter la mission de propager cette souscription.
    On peut, dès à présent, se procurer des billets à la salle des concerts Vivienne, où est le dépot des objets d’art composant la loterie ; chez Pacini, éditeur de musique, boulevard des Italiens, 11 ; Troupenas, idem, rue Neuve-Vivienne, 40 ; Ancel, 47, boulevard de la Madeleine ; Gruel, 8, rue Royale-Saint-Honoré : Devaresmes, 14, faubourg Saint-Honoré ; Delloye, libraire, 5, place de la Bourse ; Curmer, idem, 49, rue Richelieu ; Janet, 59, rue Saint-Jacques ; Furne, 55, rue Saint-André-des-Arts ; Renouard, 6, rue de Tournon ; Garnier frères, Palais-Royal, galerie d’Orlans, etc., etc., etc.

Journal des Débats 22 avril 1844, p. 3:

— Le comité de l’Œuvre du Mont-Carmel nous prie d’annoncer que les objets d’art destinés à sa loterie sont si nombreux que le premier local choisi pour les recevoir est insuffisant. De hautes sympathies ont ouvert à cette œuvre généreuse les portes du Luxembourg ; déjà quatre cents lots sont réunis, signés des plus beaux noms : H. Vernet, L. Cognet, Hesse, Raffet, Dauzats, E. Isabey, Odier, Nanteuil, etc. ; Victor Hugo, A. de Vigny, A. Soumet, princesse de Craon, A. Tastu, Desbordes-Valmore, Alex. Dumas, Adolphe Dumas, etc. ; Spontini, Donizetti, Carafa, Halévy, Berlioz, etc.
    Incessament l’exposition sera rendue publique. Les artistes en retard sont instamment priés, au nom du comité, de vouloir bien déposer leurs lots au palais de la Chambre des Pairs.

Journal des Débats 8 juin 1844, p. 3:

— L’exposition des objets d’art destinés à la loterie du Mont-Carmel est ouverte au palais du Luxembourg (entrée du Musée), et se continuera jusqu’au jour du tirage qui sera ultérieurement fixé par la voie des journaux.
    Cinq cents lots sont déjà réunis, signés des plus beaux noms contemporains dans les arts.
    MM. Horace Vernet, Ingres, Léon Cogniet, Blondel, Decaisne, Garnier, Brascassat, Auguste Hesse, Dauzats, Scheffer, Gudin, Charlet, Raffet, Eugène Isabey, Marilhat, etc., pour la peinture et les dessins.
    MM. David, Pradier, Nanteuil, Dumont, Dantan aîné, etc., pour la scuplture.
    MM. Raoul-Rochette, Alexandre Soumet, Alfred de Vigny, Alexandre Dumas, Adolphe Dumas, MMmes la princesse de Craon, la princesse de Belgiojoso, etc., pour les manuscrits et œuvres littéraires.
    MM. Spontini, Auber, Donizetti, Halévy, Caraffa, etc., pour les manuscrits et partitions musicales.
    Des billets sont à la disposition du public, au local de l’exposition, et chez MM. Giroux, rue du Coq-Saint-Honoré, 7 ; Susse, place de la Bourse, 2 ; Durand-Ruel, rue Neuve-des-Petits-Champs, 103; Souty, place de la Bourse, 16 et 18.

Journal des Débats 24 juin 1844, p. 3:

— La loterie au profit de l’œuvre du mont Carmel sera tirée le lundi 1er juillet, à une heure précise, au palais du Luxembourg, et sera précédée d’un concert auquel veulent bien concourir les artistes les plus distingués. Le comité a l’honneur d’annoncer qu’on sera admis sur la présentation d’un billet de loterie ou du récépissé d’un lot, qui ne donneront droit qu’à une entrée personnelle.
    On pourra trouver encore des billets à l’entrée de la salle et à celle de l’Exposition.

Journal des Débats 30 juin 1844, p. 1:

— Le tirage de la loterie du Mont-Carmel aura lieu lundi 1er juillet, à une heure, dans la salle de l’Odéon. Il sera précédé d’un concert. M. A. de Kontski tiendra le piano. On sera admis sur la présentation d’un billet de loterie ou de la lettre d’invitation adressée aux donateurs. On trouvera des billets de loterie à la salle de l’exposition au Luxembourg, et à l’entrée de celle de l’Odéon.

Lettre de Berlioz à l’éditeur du Ménestrel J.-L. Heugel (CG no. 913, début juillet 1844):

Le concert donné dans la salle de l’Odéon lundi dernier par les Dames Patronesses du Mont Carmel a été fort brillant. Les artistes Italiens Morelli, Nicoli, les chanteurs Espagnols Ojeda, Caceres, Mmes Recio et de Lozano, M. Ch. Dumas et l’admirable Pianiste Kontski en ont fait les honneurs avec leur talent ordinaire. On a surtout applaudi la Romance du Corsaire, chantée d’une façon charmante par Mlle Recio, une Fantaisie de Piano de M. De Konski, le Duo entre Morelli et Nicoli, l’air Espagnol en Trio dit avec verve et brio par Mme Lozano, Ojeda et Caceres, et enfin les couplets sur le Mont Carmel, que Mlle Reccio a supérieurement chantés et qui ont été redemandés.
    Voilà, mon cher Heugel, la réclame réclamée.
    Mille remerciements.

H.B.

Le Ménestrel, 7 juillet 1844, p. 3-4:

— Le concert, donné dans la salle de l’Odéon lundi dernier par les dames patronesses du Mont-Carmel, a été fort brillant. Les artistes italiens, Morelli, Nicoli, les chanteurs espagnols, Ojeda, Cacérès, Mmes Reccio et de Lozano, et l’admirable pianiste Antoine de Kontsky en ont dignement fait les honneurs. On a surtout applaudi la romance du Corsaire, chantée d’une façon charmante par Mlle Reccio, la belle fantaisie de Roberto Devereux, de M. de Kontski, le duo entre Morelli et Nicoli, l’air espagnol en trio par Mme Lozano, Ojeda et Cacérès, et enfin les couplets sur le Mont-Carmel, paroles d’Emile Deschamps, musique de Carafa, que Mlle Reccio a supérieurement chantés, et qui ont été redemandés.

Site Hector Berlioz créé par Michel Austin et Monir Tayeb le 18 juillet 1997; pages Lettres de la famille du compositeur créées le 11 décembre 2014, mises à jour le 1er avril 2015.

© Musée Hector-Berlioz pour le texte et les images des lettres
© Michel Austin et Monir Tayeb pour le commentaire et la présentation

  Retour à la page principale Lettres de la famille du compositeur 
  Retour à la page Tables des lettres publiées sur ce site