Site Hector Berlioz

L'Entente Cordiale

pièce en 3 actes

par

Olivier TEITGEN

version révisée

© Olivier Teitgen. Tous droits de reproduction réservés.

  Search   Home Page                    Page d'accueil  Recherche

Sommaire:

Préface

Personnages

ACTE I

ACTE II

ACTE III

Bibliographie

Préface

" On ne se méprendra pas sans doute sur le genre de cet ouvrage ". Si j’emprunte à Berlioz le début de sa préface de Roméo et Juliette, c’est parce que la référence à de grands auteurs, – Shakespeare pour Berlioz –, Berlioz et Wagner dans le présent ouvrage, se prête, hier comme aujourd’hui, au piège de l’interprétation.

La méprise serait facile. Il ne s’agit pas, dans les pages qu’on va lire d’une fantaisie librement improvisée à partir de la vie de deux des plus illustres artistes du siècle dernier. Berlioz et Wagner se sont bel et bien rencontrés à Londres en juin 1855 où ils étaient appelés, chacun de leur côté, à diriger une série de concerts. Dans une lettre adressée à Liszt de Zürich le 5 juillet de la même année, Wagner décrit la rencontre en ces termes :

« Je rapporte de Londres un vrai bénéfice : c’est une cordiale et profonde amitié que j’ai conçue pour Berlioz et qui est partagée (..) Nous étions seuls à dîner chez Sainton : il était très animé , et les progrès que j’avais fait en français à Londres m’ont permis de parler avec beaucoup d’entrain, pendant les cinq heures que nous avons passées ensemble, de toutes les questions se rapportant à l’art, à la philosophie, à la vie ».

Dans ses souvenirs, dictés bien plus tard à Cosima, Wagner décrira cette rencontre dans des termes plus mesurés, ce qui s’explique par le caractère éphémère de leur amitié de Londres. Qu’importe ! Imaginer, à la lumière de leurs nombreux écrits, quels ont pu être les propos échangés par ces deux hommes m’est apparu comme un sujet de théâtre passionnant.

L’exercice, je l’ai dit, n’a rien de libre. Toutes les idées et théories professés par Berlioz et Wagner sont fidèlement repris de leur mémoires, de leur correspondance, de leurs nombreux textes, feuilletons et articles dont ils furent l’un et l’autre très prolixes. Une légère exception concerne certains aspects de l’analyse par Wagner de la genèse des conceptions musicales de son illustre confrère.

Il m’apparaît important de préciser que cette pièce ne traite en aucun cas des idées personnelles de l’auteur sur l’ensemble des questions évoquées. Il ne s’agit que d’une profonde révérence envers deux génies dont les interrogations, les angoisses et les rêves nous interpellent avec toujours autant de force voire même de violence à l’aube du XXIème siècle.

Olivier TEITGEN

La rencontre de Berlioz et Wagner à Londres eut lieu au domicile de Sainton à l’époque, au No. 8 Hinde Street (près de Manchester Square), qui existe encore à l’heure actuelle. Lors d’une visite à Londres le 23 juillet 2000 nous avons pris une photo de cette maison, que vous pouvez voir à la rubrique 8 Hinde Street dans notre page sur Berlioz à Londres [note des éditeurs].

Personnages (par ordre d’apparition)

Prosper SAINTON, premier violon de l’Old Philharmonic Society

Richard WAGNER, compositeur allemand

Hector BERLIOZ, compositeur français

L’action se déroule à Londres, en 1855. Sainton et Wagner ont 42 ans, Berlioz 52.

Bibliographie

BAILEY, Adrian
La cuisine des îles britanniques, traduit de l’américain par Florian Robinet, éditions Time Inc., 1970

BARRAUD, Henry
Hector Berlioz, librairie Arthème Fayard, 1979

BERLIOZ, Hector
Mémoires, tomes I et II, éditions Garnier-Flammarion, 1969
Correspondance générale, tomes I à V, éditions Flammarion, 1989
Les grotesques de la musique, librairie Grund, 1969
A travers chants, librairie Grund, 1971
Les soirées de l’orchestre, éditions Stock, 1980

BESNARD-ROUSSEAU, André
Guide du whisky, éditions Jean-Claude Lattès, 1985

BOULEZ, Pierre
Points de repère, Christian Bourgois éditeur /éditions du Seuil, 1985

CAIRNS, David
Berlioz, la naissance d’un artiste, traduction française de Dennis Collins, éditions Belfond, 1991

CHAILLEY, Jacques
Berlioz harmoniste, in La Revue Musicale, n° 233, Editions Richard Massé, 1956

CHASTENET, Jacques
Le siècle de Victoria, librairie Arthème Fayard, 1947

CONDE, Gérard
Hector Berlioz, Cauchemars et passions, éditions Jean-Claude Lattès, 1981

DREYFUS, François-Georges
L’unité allemande, Presses Universitaires de France, 1993

ESPIAU DE LA MAESTRE, André
Berlioz, Metternich et le Saint-Simonisme, in La Revue Musicale, n° 233, Editions Richard Massé, 1956

GUIOMAR, Michel
Imaginaire et Utopie / Wagner , Librairie José Corti, 1976
Le masque et le fantasme / L’imagination de la matière sonore dans la pensée musicale de Berlioz, librairie José Corti, 1970

GAUTHIER, André
Wagner, éditions Hachette 1969

GREGOR-DELLIN, Martin
Wagner, sa vie, son œuvre, son siècle, traduction française d’Odile Demange, Jean-Jacques Becquet, Elisabeth Bouillon et Pierre Cadiot, éditions Arthème Fayard, 1981

HOUSTON-BOWDEN Gregory
British Gastronomy, éditions Chatto & Windus, 1975

HUCHER, Yves et MORINI, Jacqueline
Berlioz, éditions Hachette, 1969

MELKUS, Edouard
Le violon, éditions Van de Velde / Payot Lausanne, 1983

POURTALES, Guy de
Berlioz et l’Europe Romantique, éditions Gallimard, 1939 et 1980
Wagner, Histoire d’un artiste, éditions Gallimard, 1932 et 1980

PROD’HOMME, J.-G.
Hector Berlioz, sa vie et ses œuvres, librairie Delagrave, 1927

RASSOW, Peter
Histoire de l’Allemagne, des origines à nos jours, éditions Horvath, 1969

SCHAEFFNER, André
Richard Wagner et l’opéra français au début du XIXème siècle, in Wagner et la France, éditions de la Nouvelle Revue Française, 1923

SCHOPENHAUER, Arthur
Métaphysique de l’amour, métaphysique de la mort, traduction française de Marianna Simon, Union Générale d’Editions, 1964

SCHNEIDER, Marcel
Wagner, éditions du Seuil, 1960 et 1989

WAGNER, Richard
Œuvres en prose, traduites en français par J.-G. PROD’HOMME et F. HOLL, éditions Delagrave 1910 (13 tomes) :

Public et popularité, tome 12
Art allemand et politique allemande, tome 8
L’art et la révolution, tome 3
Poésie et musique dans le drame de l’avenir, tome 5
Le Judaïsme dans la musique, tome 7
Application de la musique au drame, tome 12
Opéra et drame, tome 4
Religion et art, tome 13
Une lettre à Hector Berlioz, tome 8
L’opéra et l’essence de la musique, tome 4
Sur les poèmes symphoniques de Franz Liszt, tome 7
Esquisse autobiographique, tome 1
L’œuvre d’art de l’avenir, tome 3
Beethoven, tome 10
Une soirée heureuse, tome 1

Ma vie,  traduction française de Martial Hulot, éditions Buchet / Chastel, 1983

WASSELIN, Christian
Hector Berlioz, les deux ailes de l’âme, éditions Gallimard, 1989

 

Site Hector Berlioz créé le 18 juillet 1997 par Michel Austin et Monir Tayeb; cette page créée le 9 mai 2000.

Retour à Berlioz à Londres (version française)
Retour à la page Contributions Originales
Retour à la Page d’accueil

Back to Berlioz in London (English version)
Back to Original Contributions page
Back to Home Page