Le Monde Illustré 1903

Site Hector Berlioz

 

La Journée de Berlioz à Monaco 

Publié dans 

Le Monde Illustré, 14 Mars 1903, p. 254

Le Monde Illustré 1903

    Pendant que la ville de Grenoble se prépare à célébrer au mois d’avril le centenaire d’Hector Berlioz, la ville de Monaco a pris les devants pour commémorer le grand artiste dauphinois comme il le méritait.

    Berlioz a été exalté par le magnifique monument qui se dresse au milieu d’un ravissant parterre de fleurs, au centre de l’hémicycle de la terrasse du Casino.

    M. Bernstramm a supérieurement reproduit le visage tourmenté de Berlioz ; son buste est véritablement une fort belle œuvre. M. Paul Roussel a sculpté, le long du piédouche, en haut-relief, les principaux personnages de la Damnation. Berlioz a un monument digne de lui.

    Le maestro a été loué par MM. Combarieu, Massenet, Gustave Rivet et Jay, orateurs éminents ; il a été acclamé par un auditoire d’élite, applaudissant l’interprétation des plus belles de ses œuvres par un orchestre incomparable.

    Devant le monument, le prince Albert est entouré de toutes les notabilités présentes dans la principauté : l’ambassadeur d’Allemagne à Paris et la princesse de Radolin ; M. Combarieu, directeur du cabinet et délégué du Ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts ; Massenet et Mme Massenet ; le comte Balny d’Avricourt, ministre plénipotentiaire de Monaco à Paris ; le Président du Conseil d’administration de la Société des Bains de Mer et Mme Camille Blanc ; M. Rivet, député de l’Isère ; M. Stéphane Jay, maire et M. de Beylié, président du Tribunal de commerce de Grenoble, tous deux délégués de cette ville ; la baronne de Suttner ; M. André, consul de France ; le comte de Maleville, secrétaire général du Gouvernement, représentant M. Olivier Ritt, empêché par un deuil ; le comte Gastaldi, maire de Monaco ; Mme la vicomtesse Gastaldi ; M. le comte de Lamotte d’Allogny, chambellan ; M. Gustave Saige ; M. Gaston Moch ; l’enseigne de vaisseau Sauerwein ; le docteur Richard ; les officiers et les membres de la Maison du Prince ; puis, çà et là, le comte de Juigné ; M. Georges Baltazzi ; M. Auguste Piédallu ; les sculpteurs Bernstramm et Paul Roussel ; les architectes Schmit et Deleifortrie.

    Aux places réservées, la famille de Berlioz, représentée par sa nièce, Mme veuve Chapot accompagnée de ses deux fils et de ses cousins M. et Mme Michal-Ladichère.

    Derrière les barrières de l’enceinte se presse une foule considérable, chacun de près ou de loin tenant à prendre part à la belle manifestation d’art organisée en l’honneur de l’immortel auteur de la Damnation de Faust.

    Tout autour, des mâts vénitiens au sommet desquels s’agitent des oriflammes aux couleurs monégasques sont reliés par des triples guirlandes de verdures fleuries et de petits pavillons multicolores. Des trophées de drapeaux aux couleurs françaises et monégasques entourent l’hémicycle.

    Le soir, une magnifique représentation de la Damnation de Faust, a été le couronnement de cette journnée de gloire.

    L’admirable tragédie lyrique de Berlioz, avec des interprètes tels que Tamagno, Renaud, et Mlle Calvé, et avec la miraculeuse mise en scène de M. Raoul Gunsbourg, a triomphé de nouveau.

    L’inauguration du monument élevé à Berlioz a été une des plus belle manifestations artistiques qui puisse être organisée. Le souvenir s’en perpétuera auprès des résidents de la principauté et de ses innombrables visiteurs.

Illustrations

Les images ci-dessous sont reproduites d’après l’article du Monde Illustré (voyez la vignette en haut à droite de cette page).

La Terrasse du Casino pendant la Cérémonie

La Terrasse du Casino

Le Monument de Berlioz
MM. Bernstramm et Paul Roussel, Sculpteurs

Monument de Berlioz

La Cérémonie
Le discours de M. Combarieu, délégué du Gouvernement français

La Cérémonie

La Médaille

La Médaille

 

Voyez aussi la reproduction de l’original de cette médaille dans notre collection.

* Ce reportage a été transcrit d’après un exemplaire original du Monde Illustré du 14 mars 1903 dans notre collection.

Voyez aussi sur ce site:

Inauguration du Monument Berlioz à Monte-Carlo, discours par Jules Massenet 
La Damnation de Faust à Monaco

Site Hector Berlioz créé par Michel Austin et Monir Tayeb le 18 juillet 1997; cette page créée le 1er septembre 2012.

© Michel Austin et Monir Tayeb. Tous droits de reproduction réservés.

 Berlioz et Monaco 
Retour à la Page d’accueil 

 Berlioz and Monaco 
Back to Home page